fermer

Bordeaux 2050 par Patrick Espagnol

Tags :
Photo par Ryoji Iwata sur Unsplash

En 2050, 70% de la population mondiale sera concentrée dans les villes, il importe donc de repenser leur organisation pour faire face aux nouveaux enjeux. Bordeaux doit s’inscrire assurément dans cette démarche.

En 2050, Bordeaux devra être une ville durable, intelligente, sensible et sécure. Pour se faire, il convient d’optimiser la satisfaction des besoins de ses habitants dans de nombreux domaines tels que la santé, les services, l’alimentation, la culture et les relations humaines.

Les distances entre les lieux de production et de consommations doivent être réduites pour minorer la consommation d’énergie et rationaliser les déplacements en particulier urbains.

La sécurité, la sûreté, la maîtrise de l’énergie doivent être intégrées dès la conception des bâtiments, des quartiers et des villes. Lorsque cela s’avère nécessaire, se déplacer aisément et en toute sécurité doit être une réalité quotidienne.

Le développement des outils numériques doit conforter l’ensemble de ces mesures.

Enfin la qualité des rapports humains ne doit pas être sacrifiée sur l’autel de cette nouvelle ambition. Ils doivent au contraire faire l’objet d’une attention accrue particulièrement pour les populations fragilisées.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter