fermer

Les étudiants Bordelais inventent la ville de 2050 !

Sur une commande du SNA du Groupe La Poste et accompagnés par Bordeaux Métro Pulse, 60 étudiants de l’Ecole de Condé et de l’ESD Bordeaux se sont projetés en 2050 et ont réinventé les usages de la ville : proximité, logistique, habitat, mobilité, accompagnement des séniors… 11 projets ont été présentés le 30 janvier devant un jury de professionnels, d’élus et d’experts. Ces projets sont accessibles ci-dessous en vidéo de deux minutes !

Projet « UNI »

2050, chacun devient sa propre adresse augmentée, les données sont échangées consciemment et améliorent ainsi le quotidien de l’individu et de la collectivité, la Poste devient un médiateur au service du citoyen. La Poste comme moteur de l’économie de partage grâce à son interface en réalité augmentée, qui permet d’accéder à la gestion de ses données dans un espace numérique totalement personnalisable.

Creasud/Condé: David HERTZ – Antoine RENOLLET- Tom IRIGOYEN
ESD : Elise ETIENNE

 

Projet « A L’ENDROIT / A L’ENVERS »

2050, La montée des eaux à engendré le développement des villes flottantes et l’émergence des « meriens », l’adresse devient mobile, la Poste assure la localisation des biens et des personnes et livre par drônes sous-marin les biens et les services.

Creasud/Condé: Pierre SAVARY – Ninon MORAW – Aude SOURDES
ESD : EKevin NOIRMAIN

 

Projet « LA POSTE FACILITATEUR DE MOBILITE »

2050, la mobilité personnelle et professionnelle c’est généralisée, La poste par sa connaissance du territoire devient un accompagnateur personnalisant et facilitant les  déplacements de chacun individu au sein de l’Europe.

Creasud/Condé: Nicolas REOS- Ninon DEVAUX- Louise ESPADA – Megane PIRAS
ESD : Younes YARAAF

 

Projet « SUIS-MOI »

2050, Les objets connectés se sont généralisés, la sécurité des données numériques est devenue une priorité.
La poste propose un service « clé-co » permettant la sécurisation et l’accès à nos données partout et tout le temps. Les objets génériques prennent vie et se personnalisent au contact de son utlisateur.

Creasud/Condé: Manon AGUILAR- Pauline BOINARD – Mariline CHAMBON- Léa WATRIGNANT
ESD : Cheikh BADIANES

 

Projet « METRONOME, AU CŒUR DE LA SMART CITY »

2050, grâce à la géolocalisation personnelle et celle des habitants de la ville, la Poste aiguille les flux en fonction des besoins et de la fréquentation. Les flux énergétiques individuels et collectifs sont optimisés pour réduire les coûts et le gaspillage. Implantés au coeur de la ville les « Data centers » de la Poste stockent les données mais fournissent l’énergie  calorifique de la ville.

Creasud/Condé: Laurie MONTES – Marine TUJAS – Agathe FRUCHET – Marie HOURDILLE
ESD : Somonica SOM

 

Projet « UTOPOSTE »

2050, les villes sont devenues vertes et autonomes, le traffic urbain est régulé. La poste ne livre plus de courrier, ni de colis. Elle est devenue un réseau de transport de flux de matière intelligente permettant ainsi à chacun de fabriquer chez lui grâce à l’impression 3D, tous les objets nécessaires à la vie quotidienne.
Plus d’emballages, plus de transports polluants, plus d’embouteillage, plus de problèmes de livraison.
La matière première arrive directement dans chaque foyer comme l’eau ou l’électricité par un réseau dédié.

Creasud/Condé: Anais DUVAL – Emeline VINZIO – Lucas LABEGURIE
ESD : Quentin ROYER

 

Projet « CORRESPONDANCE, CHANGE D’ÈRE »

2050, La poste réinvente le courrier. Le papier devient augmenté, intuitif et intelligent. Les lettres personnelles reçues arrivent dématerialisées puis sont rematerialisées en offrant une expérience multi-sensorielle, elles se sentent, s’écoutent, se goûtent, s’animent  permettent de partager l’expérience du voyage par exemple. Elles peuvent ensuite être stockées pour conserver une correspondance physique.

Creasud/Condé: Marion DONAT – Helise HEMON – Sophie FLEURY – Marion LE QUER
ESD : Manon REULET

 

Projet « LA VILLE A LA CAMPAGNE »

2050 Grâce aux nouveaux services La Poste, mon adresse devient mobile et prend la forme d’un bracelet connecté. Celui-ci donne accès à une interface dématérialisée dans laquelle chacun peux gérer ses différents besoins. Les bureaux de Poste renaissent dans chaque commune chacun se rend à La Poste pour rencontrer l’hologramme de son médecin, son banquier, son assureur et bien plus encore . Chacun bénéfice donc de la proximité bénéficie donc des mêmes services que les citadins sans les contraintes de distance et de temps inhérentes au milieu rural. La Poste devient une organisatrice de services.

Creasud/Condé: Romain CUROT – Samuel ROY – Charles VANDALLE
ESD : Lucas DELANNE

 

Projet « L’ATELIA »

2050, Les bureaux de Poste ne se contentent plus d’héberger des imprimantes 3D, La Poste ne propose plus juste un service de recyclage du papier usagé des entreprises comme aujourd’hui, elle devient un centre de tri et de recyclage en circuit court. La matière première n’est plus anonyme, elle est identifiable par son ADN. Chacun en possède une certaine quantité, qu’il peut choisir de revendre ou de recycler puis reformer grâce aux usines 4.0 de quartier. Les habitants de chaque quartier peuvent ainsi recycler, produire pour leur propre compte.

Creasud/Condé: Léa SERRESSEQUE – Camille GAUIN – Clément DA SILVA – Valentin CHAZEAUBENY
ESD : Maylis SIMARD

 

Projet « ORIGINE »

2050, La Poste devient une intelligence artificielle, accompagnant et assistant chaque individu facilitant ainsi l’organisation de son temps, l’anticipation de ses besoins, tout en assurant la continuité des tâches en supprimant les points de rupture comme par exemple le temps perdu dans les trajets quotidiens.

Creasud/Condé: Léa FAUGERE – Mélanie TAINON – Agathe GUNDOVA – Arnaud CASTANET
ESD : Corentin VENZAC

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter