fermer

Le remue méninges sur 2050 de Sabine Miehe

Tags :
En 2050, tout le monde devra avoir sa place dans la métropole bordelaise et chacun sera responsable de l’accessibilité, la mixité, la propreté des espaces publics.
  • Ceux qui veulent pouvoir s’asseoir sur des bancs publics pour ponctuer leurs sorties à pied (notamment les seniors) par des pauses. Idée : des assises « Pause avec vue », avec le placement de planches en matériau récup, placées contre des murs, avec vue sur une artère, le fleuve, un monument, un jardin, etc
  • Ceux qui veulent bouger dans l’espace public . Idée : des « aires de jeux » pour adultes, types Vita parcours  en ville,
  • Ceux qui veulent se retrouver pour jouer : des jeux de société géants accessibles à tous
  • Les cyclistes qui veulent pouvoir gonfler leurs roues dans leurs quartier. Idée : des points pour « prendre l’air », sous forme de boîte compresseur placées a minima sur les façades des mairies de quartier. Une occasion de rassembler et informer tous les types de publics.
  • Pour les cyclistes qui ont peur de perdre l’équilibre : extension des tricycles pour adultes, bien stables, notamment pour les seniors, avec 1 grande roue à l’avant et 2 grandes  roues à l’arrière de part et d’autre d’un grand panier.
  • Les commerces de proximité (boulangeries, etc) auront un espace « drive -in vélos ». Plus besoin d’attacher son vélo ou de détacher et faire descendre son enfant passager.
  • Les « colibris » qui veulent prendre leur part au développement durable
  • Sur le modèle des boîtes à lire qui seront plus nombreuses, la récupération et l’échange se développeront pour les habits, les jeux, les vélos, etc avec des espaces dédiés dans les mairies de quartiers
  • Propreté : sur le modèle des distributeurs de sacs à crottes, des distributeurs de sacs à papier et autres déchets pour que chacun contribue à ramasser, même les déchets des autres (exemple de ce qui se fait sur les plages)
  • Des poubelles – paniers de basket : pour marquer des points à chaque fois qu’on jette proprement
  • La consigne remise au goût du jour : des bouteilles, des emballages pharmacie, des bouteilles d’eau en plastique,
  • Pour déconnecter ;  couper les ondes dans certaines rues, ou dans certains espaces comme les aires de jeux pour enfants
  • Le covoiturage sera encouragé et récompensé : les voitures avec + de 2 passagers seront prioritaires sur la rocade
  • Les aires de jeux seront écologiques > s’inspirer du modèle des aires de jeux pour enfants en Allemagne où les couleurs criardes et revêtements laissent davantage de place à la nature et à l’imagination des enfants

Et aussi

  • Multiplier les espaces communs dans les projets immobilier : salon au rez-de chaussée, laverie, chambre d’amis, local vélo, etc
  • Réaffecter au logement ou à des espaces publics (cultrure, café etc) des églises rachetées au diocèse catholique,
  • Ouvrir au public des jardins privés qui appartiennent aux institutions,
  • Réfléchir à l’optimisation des zones d’attente : arrêts du tramway, salles d’attentes > ex : y pédaler pour recharger son téléphone, utiliser des « bornes d’échanges de savoirs » pour s’informer ou diffuser des info, commander ses courses, etc.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter