fermer

Le camion du futur Carbon-Blanc

Le mercredi 5 avril, le camion du futur s’est laissé attendrir par l’architecture singulière de Carbon-Blanc, mix entre cité balnéaire landaise et cité jardin, et s’est installé sur la place du marché pour écouter ce que les passants avaient à dire sur la métropole bordelaise.

Les géographes du camion du futur font des enquêtes de terrain, recueillent les avis des habitants et usagers sur place. C’est un ensemble de points de vue qui alimentent la réflexion globale. Voici la synthèse des discussions avec les passants lors du déplacement du 5 avril.

Qui avons-nous interrogé ?

Présents sous les halles de la place du marché, nous avons interrogé des habitants de Carbon-Blanc, pour un grand nombre installés ici depuis de nombreuses années, des habitants des communes voisines comme Bassens, et aussi des commerçants des halles pour la plupart habitant Carbon-Blanc ainsi que ceux du marché venus de toute la Gironde.

Ce qui va aujourd’hui

Comme il commence à être de coutume sur la Rive Droite de la Garonne, les habitants de Carbon-Blanc apprécient le calme et la tranquillité que leur offre leur ville. Ils se sentent proches de la nature, une nature qu’ils pensent comme indispensable et à préserver dans leur ville.

Les habitants de Carbon-Blanc nous laisse deviner à travers leurs témoignages un réel engouement pour les commerces de proximité et le marché dans cette ville. Et ce n’est pas les commerçants qui diront le contraire, eux aussi été fiers de nous apprendre que chaque année ils organisent une fête pour les habitants de Carbon-Blanc, « le picnic des commerçants ». Certains anciens commerçants reviennent même chaque semaine lors du marché pour venir échanger quelques paroles avec leurs anciens clients.

Toutefois certains habitants nous dévoilent avoir quand même besoin d’aller dans le centre de Bordeaux pour trouver ce qu’il leur manque à Carbon-Blanc, et pour cela, pas de problème, ils prennent le tramway tout proche à La Gardette.

Ce qui ne va pas aujourd’hui

Il n’en reste pas moins certains problèmes comme les conflits générationnels au sein de la commune. Beaucoup ont constaté la difficulté de compréhension entre jeunes et anciens au sein de l’espace public, déplorant la possibilité d’établir un dialogue.

Certains habitants se plaignent d’un manque de services de santé du côté de la Rive Droite et notamment de spécialistes en dénonçant des délais d’attente trop importants avant d’obtenir un rendez-vous.

Enfin ils regrettent une dynamique de quartier plus importante et souhaiterais plus de jeunes dans la commune ainsi que du dynamisme au niveau des commerces.

Ce qu’ils veulent pour demain

Les Carbonblannais ont des souhaits simples : garder un bon équilibre entre la ville et les espaces naturels, et davantage de dynamisme dans la commune.

Quelques idées pour le futur

  • En finir avec le nucléaire
  • Une ville futuriste, autonome et écologique
  • Une discothèque sur la Garonne
  • Que l’on fasse tout Bordeaux dans l’esprit de la rue Notre Dame
  • Lier des contacts avec des gens que l’on ne connait pas, voyager et découvrir, ne pas se prendre la tête

Ce qui n’arrivera pas en 2050

  • Plus de voitures en centre-ville de Bordeaux
  • Les voitures volantes (pourtant ce serait bien)
  • L’intelligence artificielle qui remplace les humains.

 

Si vous souhaitez compléter et commenter ces avis, retrouvez l’équipe du camion du futur lors de nos prochaines dates ou participez sur le site.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter