fermer

Le camion du futur au Taillan-Médoc

Le mercredi 18 avril, le camion du futur est allé à l’entrée du médoc et s’est installé au marché très ensoleillé et intimiste du Taillan-Médoc pour écouter ce que les passants avaient à dire sur la métropole bordelaise. Nous avons apprécié l’attachement des habitants à leur commune et « l’esprit village » du Taillan.

Les géographes du camion du futur font des enquêtes de terrain, recueillent les avis des habitants et usagers sur place. C’est un ensemble de points de vue qui alimentent la réflexion globale. Voici la synthèse des discussions avec les passants lors du déplacement du 18 avril.

Ce qui va aujourd’hui

La plupart des personnes interrogées étaient des habitants de longue date du Taillan, venus s’installer pour la tranquillité et l’esprit campagne de la commune par rapport à « l’effervescence de Bordeaux ». De nouveaux habitants s’installent aussi sur la commune et on évoque à plusieurs reprises une « mixité sociale » appréciée de tous.
Tout en étant à proximité de Bordeaux, les habitants apprécient l’esprit « petit village ». Avec la forêt du Taillan à proximité et les nombreuses zones humides, les habitants se sentent proches de la nature et souhaitent la préserver, notamment les marécages proches de l’allée des Jalles.

Ce qui ne va pas aujourd’hui

Si les jeunes apprécient leur vie en périphérie, tous s’accordent à dire qu’il est difficile de rejoindre le centre de Bordeaux et aimeraient que ce soit plus simple. Et le problème majeur pour l’ensemble des habitants est le passage de nombreux poids lourds dans le centre-ville.

Ce qu’ils veulent pour demain :

Les envies des habitants du Taillan sont avant tout tournées vers la mobilité, même s’ils souhaitent également préserver l’environnement naturel et de leur commune. Tous aimeraient plus de fluidité et la déviation des camions du centre-ville. Plusieurs habitants évoquent le projet de rocade extérieure qui est selon eux inévitable.

Quelques idées pour le futur :

  • Une ceinture périphérique de transports en commun
  • Valoriser la forêt du Taillan
  • Des transports plus écologiques
  • Une rocade extérieure
  • Des transports qui fonctionnent, le tram à fond !

Ce qui n’arrivera pas en 2050 :

  • Une guerre
  • Que tout change

Si vous souhaitez compléter et commenter ces avis, retrouvez l’équipe du camion du fuLes emtur lors de nos prochaines dates ou participez sur le site www.bm2050.fr

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter