fermer

Le camion du futur au Haillan, Martignas-sur-Jalle, Saint-Médard-en-Jalle et Bordeaux-Maritime

Le camion du futur dans sa dernière ligne droite a fait plusieurs arrêts au Haillan, à Martignas-sur-Jalle, Saint-Médard-en-Jalle et Bordeaux-Maritime pour parler des déplacements dans la métropole bordelaise en 2050.

Après avoir recueilli plus de 500 témoignages, nous avons une idée de la manière dont vous imaginez vous déplacer en 2050.
Vous avez choisi de garder certains moyens de transport en les améliorant, de créer de nouvelles infrastructures et pourquoi pas de ne plus se déplacer.

En 2018, on nous dit « Bordeaux, c’est fait pour les roulettes ! » La trottinette, le skate (parfait sur les pavés)! Les rollers et l’hoverboard (pas mal sur les trottoirs un peu cassés, avec les racines des arbres qui remontent)! Le vélo (magique devant ou derrière le bus, ou même le tramway). Allez, avouez, vous aussi vous êtes déjà tombés.

Alors en 2050 tout ça ce sera fini.
Plus de pistes cyclables interrompues brutalement. Fini la guerre avec les piétons et vous ne vous vous ferez plus pousser par le bus non plus. Eh oui vous aurez une piste pour vous !
Fini les vélos en libre-service uniquement à l’arrêt de tram, il y en aura partout. Pour le moment, quand vous vous arrêtez au parc relais, un peu en dehors du centre de Bordeaux, vous êtes obligés de prendre le tramway, mais en 2050 vous pourrez prendre un vélo électrique ou une trottinette à propulsion.

Si vous pensez rester traumatisé par votre chute, sachez qu’il y aura aussi des lianes de bus à grande vitesse, qui vous permettront d’aller plus vite avec moins d’arrêts et des trams aménagés à double étage qui (ne) tomberont (plus) en panne et avec une grande fréquence.

Vous aurez aussi le choix de prendre les nouveaux moyens de transport :
Si vous n’avez pas le mal de mer, vous pourrez tenter le jetskicub ou les hydroglisseurs. 
Si vous êtes plus aériens, vous prendrez probablement le téléphérique, la voiture volante ou le drone pour humain que vous aurez en autopartage, ou le tramway aérien au-dessus des boulevards.

Mais peut-être qu’en fait vous n’aurez juste plus besoin d’autant vous déplacer. Tout ça, ça restera pour les loisirs et vous travaillerez de chez vous. Dans votre maison, il y aura un espace aménagé pour le travail, soit petit pour vous tout seul ou alors grand dans lequel vous pourrez inviter vos collègues préférés.
Sinon vous préférerez l’espace de co-working à côté de chez vous. Vous pourrez laisser vos enfants à l’animatrice en arrivant, amener votre animal et votre plante et travailler en compagnie des autres co-workers pour partager vos idées.

Et puis peut-être que vous n’aurez plus besoin de travailler en 2050.

Quelques idées pour le futur :

  • On jouera au tennis par réalité virtuelle
  • Une cité universitaire au milieu de nul part pour faire la fête.
  • Recréer un centre commerçant au Haillan

Ce qui n’arrivera pas en 2050 :

  • Le tram à Martignas

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter