fermer

Le camion du futur à Villenave d’Ornon

Le 11 avril le Camion du Futur est allé à la rencontre des habitants de Villenave d’Ornon et des habitués de son marché pour écouter ce qu’ils avaient à dire sur la métropole bordelaise.
Les géographes du camion du futur font des enquêtes de terrain, recueillent les avis des habitants et usagers sur place. C’est un ensemble de points de vue qui alimentent la réflexion globale. Voici la synthèse des discussions avec les passants lors du déplacement du 11 avril.

Qui avons-nous interrogé ?

Sur la place du marché nous avons interrogé des habitants de Villenave-d’Ornon, Talence et Pessac très bavards et curieux.
On a également parlé avec des commerçants du marché plutôt contents de la métropole bordelaise et qui se rendent régulièrement dans le centre.

Ce qui va aujourd’hui

Les habitants de Villenave d’Ornon aiment la nature et le calme qui les entourent comme au parc de Peyrehault ou au bord du lac.

Ils se sentent proches de tout avec un accès rapide au centre de Bordeaux.
Ils profitent du marché mais aiment aussi aller flâner dans les centres commerciaux quand ils ne vont pas se balader dans le centre.

Ils sont conquis par l’offre sportive et culturelle que leur proposent Villenave d’Ornon et Bordeaux.

Mais surtout les habitants s’aiment entre eux et beaucoup disent rester à Villenave d’Ornon pour la simplicité de ses habitants.

Ce qui ne va pas aujourd’hui

Ils trouvent la circulation difficile engendrant pour eux de nombreuses pollutions sonores, visuels et aussi de l’air mais ils sont alors ravis d’accueillir l’extension du tramway jusqu’au quartier de Chambéry.

Ils pensent aussi qu’il manque des aménagements et infrastructures pour les enfants et personnes en situation de handicap.

Ce qu’ils veulent pour demain

Pour demain, les habitants veulent une île sur laquelle les canards du lac pourront se réfugier afin de préserver la biodiversité et les espaces de natures présents dans Villenave d’Ornon.

Ils ont le souhait que l’on arrête d’artificialiser les sols car pour eux « le sol c’est la vie ». Et pourquoi pas voir un retour à la convivialité et au partage plutôt qu’au profit.

Enfin ils souhaitent pouvoir accueillir des aménagements pour les enfants et d’autres pour faciliter la mobilité des personnes handicapées.

Quelques idées pour le futur

  • Un ventre et glisse aux Quinconces
  • Miser sur des énergies nouvelles et propres
  • Développer le réseau cyclable
  • Bordeaux reste une ville de province
  • Que l’on utilise et développe un lien avec le fleuve

Ce qui n’arrivera pas en 2050

  • Dé-densifier certains quartiers
  • L’espérance de vie à 100 ans

Si vous souhaitez compléter et commenter ces avis, retrouvez l’équipe du camion du futur lors de nos prochaines dates ou participez sur le site www.bm2050.fr

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter