fermer

Le camion du futur à Caudéran

Le samedi 21 avril, le camion du futur a fait son marché (bio) à Caudéran pour écouter ce que les passants avaient à dire sur la métropole bordelaise.

Les géographes du camion du futur font des enquêtes de terrain, recueillent les avis des habitants et usagers sur place. C’est un ensemble de points de vue qui alimentent la réflexion globale. Voici la synthèse des discussions avec les passants lors du déplacement du 21 avril.

Qui avons-nous interrogé ?

Il faisait (enfin) beau sur l’agglomération bordelaise, tout le monde était de sortie avant d’aller à la plage. Nous avons rencontré les habitants du quartier venus faire leur marché.

Ce qui va aujourd’hui

Tout va plutôt bien à Caudéran. Le cadre de vie est agréable, le centre de Bordeaux n’est pas loin (pour les balades, la culture, le shopping), la rocade non plus. Il y a une vie de quartier, c’est calme, aéré, le parc bordelais est au centre du quartier ! Et pour les plus courageux, il y a d’autres parcs : le bois d’Eysines, le bois du Burck. La population se rajeunit.

Ce qui ne va pas aujourd’hui

Le niveau de service des bus n’est pas toujours au rendez-vous (ponctualité, bus plein). Ils attendent avec impatience le BHNS entre Le Taillan et la gare Saint-Jean. Un sujet important a été soulevé : la logistique en ville. Un entrepreneur nous a expliqué sa difficulté à faire circuler des camions pour réaliser ses travaux (notamment des interventions d’urgence). On a besoin de faire rouler des poids lourds en ville. Comment faire lorsque les routes sont saturées toute la journée ? Comment faire lorsque les rues sont de moins en moins accessibles (avec les potelets notamment) ? Les conditions de travail pour les conducteurs de poids lourds et les équipes d’intervention sur le terrain sont de plus en plus compliquées.

Ce qu’ils veulent pour demain :

Il faut rendre toute la ville accessible pour les vélos (des pistes cyclables sécurisées qui laissent les piétons tranquilles sur les trottoirs). Il faut s’inspirer des villes scandinaves ! Il faut faciliter la pratique du sport avec des équipements de plein air (caisses de handball, paniers de basket).

Il faut aussi réfléchir sur le bruit en ville. C’est une nuisance importante ! Comment faire pour réduire le bruit ? Comment peut-on préserver du silence en ville ?

Quelques idées pour le futur :

  • Une grande piscine sur la Garonne.
  • Un parc d’attractions sur les Quinconces.
  • Des voitures écologiques (pas de pollution, pas de bruit).
  • Des autoroutes à vélos.

Si vous souhaitez compléter et commenter ces avis, retrouvez l’équipe du camion du fuLes emtur lors de nos prochaines dates ou participez sur le site www.bm2050.fr

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter