fermer

Le camion du futur à Bruges et Blanquefort

Le camion du futur arrive sur la ligne droite finale et s’est arrêté à Bruges et Blanquefort pour que vous nous racontiez comment vous imaginez votre vie de vieux en 2050.

Après avoir recueilli plus de 500 témoignages, nous avons une idée d’où et comment vous vivrez en 2050 quand vous serez à la retraite.

Il y aura deux équipes 
Soit vous ferez partie de l’équipe pro-centre bordelais, soit de l’équipe pro-campagne.

Tu penses que, lorsque tu seras vieux, tu préféreras vivre dans un petit appartement ou une petite maison avec peu d’entretien ? Tu aimerais aussi qu’il y ait plein de services pas très loin de ton logement avec des petits commerçants avec qui tu pourras papoter ? Il est probable que tu fasses parti de l’équipe pro-centre bordelais.

Si tu as toujours vécu à la campagne ou que tu as longtemps vécu dans le centre mais que tu es parti à la campagne pour profiter de ta retraite, tu fais sûrement parti de l’équipe pro-campagne. Mais attention ! Vivre à la campagne ne veut pas dire finir dans un ephad. Non, on l’a compris, tu préfères profiter d’un parc d’attractions pour vieux, voire vivre dans un village pour vieux dans lequel on peut vivre tous ensemble, jardiner, papoter et siroter un café comme à Bruges ou Blanquefort.

Et puis, quand on vieillit, on devient plus fragile. Donc pour se faire soigner, plutôt que d’aller dans l’hôpital de ville, tu pourrais aller dans l’hôpital de proximité, relié à la maison de santé. Et si tu te mets à la technologie dès maintenant, tu pourras aussi choisir de te faire soigner grâce à la e-santé. La seule condition pour toi c’est que ton dossier médical soit bien protégé.

Quelques idées pour le futur :

  • Aller vivre dans l’espace
  • Des hôtels sous l’eau
  • Des mini hôpitaux de proximité
  • Des points de fraicheur et d’hydratation en centre-ville de Bordeaux

Ce qui n’arrivera pas en 2050 :

  • Un métro aérien
  • La création d’une station spatiale à Bordeaux
  • Les voitures autonomes
  • Que l’on devienne esclave des technologies

 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter