fermer

Démarche

Exercice de projection : dans quelle ville, dans quelle métropole aimerions-nous vivre demain ? Avec la mission 2050, Bordeaux Métropole lance une large campagne de concertation. À vos idées !

Les étapes de #bm2050

Les grandes questions

Les grandes interrogations sont foison dans notre monde en mutation, entre grands défis démographiques, écologiques et révolutions technologiques. Le projet 2050 ambitionne de croiser questionnements citoyens et regards d’experts pour identifier les priorités de demain.

Objectif : mettre à la disposition des politiques publiques la boîte à idées la plus large et la plus réfléchie pour la construction d’un avenir à préparer dès maintenant.

Comment vivrons-nous au mitan du XXIe siècle ? L’urbanisation se poursuivra-t-elle ? Notre rapport à la propriété aura-t-il muté ? L’habitat participatif se développera-t-il ? Nos logements seront-ils producteurs d’énergie ? Quelle place aura l’automobile entre arrivée des véhicules autonomes et usages partagés ? La robotisation aura-t-elle remplacé beaucoup d’emplois peu qualifiés ? Restera-t-il des lieux traditionnels de travail malgré l’expansion du télétravail et du travail collaboratif ? Aurons-nous toujours des médecins de familles ? La durée de vie aura-t-elle encore été rallongée ? Les progrès de l’agriculture permettront-ils de nourrir la planète ? Les métropoles aspireront-elles à l’autonomie alimentaire ? Quelle place occupera le divertissement dans nos vies ? L’informatisation de la société conduira-t-elle à une démocratisation des savoirs ?


Le déroulement

Officiellement enclenchée à la Bordeaux Métropole Arena le 27 février 2018, la mission 2050 aboutira en mars 2019. Après le lancement public, le déploiement du projet va s’opérer par plusieurs voies. Ce site dédié à 2050 permet de recueillir vos contributions susceptibles d’enrichir le sujet. Vous pouvez répondre au questionnaire général. Un questionnaire plus spécifique sera adressé aux représentants de la vie économique, sociale et universitaire de la métropole.

En parallèle, le camion du futur ira à la rencontre des citoyens. Sillonnant les marchés, s’arrêtant devant le stade ou les grandes salles de spectacle, il s’attachera à recueillir les aspirations, projets ou initiatives parfois méconnus, et pouvant être inspirants pour l’avenir. Chaque commune, de son côté, pourra dans le même temps, organiser sa propre concertation.

De juillet à septembre, les réponses aux diverses concertations seront analysées. Et de septembre à février, la mission entrera dans son deuxième temps. À partir de toutes les réflexions rassemblées, seront organisées des sessions de travail, tables rondes, conférences ou débats avec des scientifiques, universitaires ou experts. Sur la base de plusieurs scénarios, un projet métropolitain sera alors élaboré qui sera présenté en mars, marquant la clôture du projet.

Parallèlement, un Serious game (jeu sérieux) sera proposé au public à partir du 27 septembre. Il s’agit de divertir tout en observant quels sont les projets plébiscités par les participants. Ainsi, le jeu consistera-t-il en 100 « pépites ». Chacune d’elle est un projet futuriste associé à un lieu de la métropole bordelaise. Les joueurs pourront tester les projets et exprimer leur adhésion ou désaccord.

Facebook Twitter Youtube Newsletter