fermer

#BM2050 Le C2D à la Maison paroissiale des Ardillos à Mérignac

Tags :
Photo de Victor Garcia sur Unsplash
Vendredi 22 juin, à l’initiative de Jean-Luc, quelques habitués
de la Maison paroissiale des Ardillos à Mérignac ont joué au Blanc-Manger Bordeaux Métro pour imaginer notre territoire en 2050. L’occasion de collaborer sur un mode ludique.­

Personnes aveugles ou mal voyantes, innovatrices et innovateurs, personnes bénévoles férues de patrimoine, militantes et militants LGBTI, salariés d’un concessionnaire auto, bénévoles de l’économie sociale et solidaire, etc… Comment contribuer à #BM2050 ? Le C2D, collectif de bénévoles de la métropole, réunit des groupes qui portent un intérêt commun, partagent une expérience afin qu’ils alimentent 2050 de leurs idées et convictions. Et pour les produire, le C2D utilise des méthodes ludiques (Il sera une fois, Retrofutur, Blanc-manger Bordeaux Métro) afin de stimuler la créativité.

A quoi ils tiennent / les priorités

  • Un « bureau des temps » pour fluidifier les déplacements par un étalement des horaires des déplacements pendulaires (domicile – travail).
  • Des déplacements plaisir, non polluants, accessibles à tous (multi-génération, en particulier les enfants et les personnes âgées), multimodes (bateau, vélo, tram, bus, trains…), collaboratifs et gratuits.
  • Une hausse très sensible des énergies renouvelables et du recyclage, qui s’accompagne d’une sobriété et décroissance de la consommation.
  • Des communes ou quartiers pensés en « villages urbains » pour faciliter le vivre ensemble, une métropole verte où la nature est intégrée dans l’habitat, des logements collectifs à énergie positive.
  • On se soigne moins en aval car plus en amont, via une grande part laissé au préventif : plus d’attention à l’autre (moins de maladie pour solitude, stress, dépression…) et une meilleure connaissance de soi (responsabilisation pour éviter les comportements à risque, meilleure connaissance de ses atouts et de ses limites, de ses forces et de ses fragilités). La médecine est au service de la vie et on pourra intervenir très tôt, in utéro, pour soigner les fœtus (mais pas d’eugénisme !).
  • Une formation axée sur les fondamentaux, l’entraide et l’échange, multicanal (Mooc) et agile (évolue en fonction des besoins et des capacités de la personne).

Le bric-à-brac du jour / les pépites

  • On fabriquera des bébés en impression 3D.
  • On habitera dans des villages urbains.
  • L’énergie sera photosynthétique.
  • Déplacer sera un plaisir. On le fera de manière multimodale, virtuelle, ou par téléportation
  • On habitera des boîtes en carton : mobiles, éphémères (sans empreinte carbone), économiques.

 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter