fermer

#BM2050 le C2D à Coh@bit, le fablab de l’IUT de Bordeaux

Tags :
Lundi 25 juin, des utilisateurs de Coh@bit se sont livrés, dans les nouveaux locaux du fablab, à une séance de rétrofutur pour imaginer ce que seront les « laboratoires de fabrication » en 2050 : des lieux de mixité sociale, interconnectés et écologiques, où chacun.e coopère pour produire.

Personnes aveugles ou mal voyantes, innovatrices et innovateurs, personnes bénévoles férues de patrimoine, militantes et militants LGBTI, salariés d’un concessionnaire auto, bénévoles de l’économie sociale et solidaire, etc… Comment contribuer à #BM2050 ? Le C2D, collectif de bénévoles de la métropole, réunit des groupes qui portent un intérêt commun, partagent une expérience afin qu’ils alimentent 2050 de leurs idées et convictions. Et pour les produire, le C2D utilise des méthodes ludiques (Il sera une fois, Retrofutur, Blanc-manger Bordeaux Métro) afin de stimuler la créativité.

A quoi ils tiennent / les priorités

  • Mixité sociale : socio-professionnelle, géographique, sexuelle, générationnelle…
  • Mise en réseau (interconnexion)
  • Respect de l’environnement (écologie et durabilité des process).

Les grandes étapes

Années 20

  • La Métro met en place un réseau local de fablab « pour créer une logique commune et aller dans le même sens ».
  • Des écoles primaires proposent des heures de fablab à leurs élèves pour les initier dès leur plus jeune âge.
  • Le réseau local des fablab crée une plateforme d’échanges de services pour mettre en relation une personne ayant une problématique et un adhérent de fablab.
  • Grâce à la recherche, de nouveaux matériaux, plus écologiques, voient le jour.

Années 30

  • Les collectivités intègrent la méthode et les outils des fablab pour répondre au quotidien et aux besoins des citoyens.
  • Les collèges et lycées s’équipent de fablab et forment leurs élèves à l’impression 3D, au découpage laser ou à la fraiseuse numérique, et d’une manière générale, au recyclage
  • Les profs sont affiliés à un fablab ; les études scientifiques créent des liens entre laboratoires de recherche et fablab
  • Les collaborations transdisciplinaires des fablab entraînent la diversification des activités proposées et des types de machines

Années 40

  • Le système scolaire est structuré par types de profils et non de filières.
  • Les fablab nouent des partenariats avec des fournisseurs de matériaux pour avoir un accès privilégié.
  • Les hôpitaux se dotent de fablab, notamment pour imprimer des organes en 3D.
  • Les microlab se multiplient, en ville et en milieu rural, pour répondre à des demandes et contraintes de court terme.

Le bric-à-brac du jour / les pépites

  • Un atelier de création textile sur métier à tisser connecté
  • Un réseau officiel de fablab et de collaboration open source à l’échelle du monde

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook Twitter Youtube Newsletter